Bata Shoe Museum
Contrairement au caribou sauvage, le renne domestique se caractérise par ses larges touffes de poils blancs et les variations de couleur de son pelage, fort prisé dans la confection de vêtements pour les occasions spéciales.N.V. Kirillov, début XXe siècle.MAE
Contrairement au caribou sauvage, le renne domestique se caractérise par ses larges touffes de poils blancs et les variations de couleur de son pelage, fort prisé dans la confection de vêtements pour les occasions spéciales.
N.V. Kirillov, début XXe siècle.
MAE

La biodiversité en Alaska : sur la terre, dans la mer et dans les airs

le caribou

Pour la majorité des Inupiats, le caribou constituait la principale source de nourriture et de peau pour la réalisation des vêtements. Les peaux de caribou constituaient aussi des articles de traite. Le caribou est doté de poils creux qui emprisonnent l'air et procurent une excellente isolation contre le froid. Le renne, espèce domestique de caribou, fut introduit dans la région dans les années 1890 par l'entremise de Sheldon Jackson et du gouvernement américain. Les gardiens de hardes tchouktches furent les premiers à venir enseigner leurs méthodes de garde en Alaska, suivis des Lapons. De nos jours, seules quelques familles lapones demeurent dans la région, les autres ayant migré vers l'ouest de l'Arctique canadien pour y introduire l'élevage de troupeaux de rennes.
Continuer