Bata Shoe Museum
Tiges de bottes peau d'ours polaire et semelles en peau de phoque. L'ours polaire est capable de tuer une baleine blanche (béluga) d'un seul coup de patte. Confection de Wanda Slwooko, Gambell.Yupik de l'île Saint-Laurent, 1988BSM  P90.38
Tiges de bottes peau d'ours polaire et semelles en peau de phoque. L'ours polaire est capable de tuer une baleine blanche (béluga) d'un seul coup de patte. Confection de Wanda Slwooko, Gambell.
Yupik de l'île Saint-Laurent, 1988
BSM P90.38

La biodiversité en Alaska : sur la terre, dans la mer et dans les airs

l'ours et les autres animaux terrestres

D'autres animaux terrestres, tels l'ours, le loup, le carcajou et le castor étaient aussi parfois utilisés dans la confection de chaussures. Les peaux de pattes d'ours et de loups étaient tout particulièrement prisées en raison de leur durabilité. La prise d'un ours, en raison du grand danger qu'elle représente, rehaussait le prestige du chasseur. Des rituels étaient accomplis préalablement à la chasse afin de minimiser les risques d'attaque.
Continuer