Bata Shoe Museum
Femme aléoute préparant l'herbe pour le tressage, île Attu.W.I. Jochelson, 1909MAE
Femme aléoute préparant l'herbe pour le tressage, île Attu.
W.I. Jochelson, 1909
MAE

La biodiversité en Alaska : sur la terre, dans la mer et dans les airs

l'herbe

Les femmes cueillaient jadis l'herbe à la fin de l'été. Il leur fallait ensuite la laisser sécher, la laver, la tresser et la mettre en réserve pour une future utilisation. Les brins d'herbes étaient divisés, puis entrelacés afin de réaliser chaussettes, sacs, tapis, paniers et articles divers. Des motifs particuliers étaient créés à l'aide de brins d'herbe teints entrelacés dans toute une variété de styles. Les hommes aléoutes, yup'iks et alutiiqs portaient ces chaussettes en herbe en tant que bas de bottes pour isoler davantage leurs pieds du froid. Bien que ces bas de bottes soient extrêmement rares de nos jours, l'herbe est encore utilisée dans la confection de semelles intérieures de bottes tout au long de l'année pour garder les pieds au sec.
Section suivante