Bata Shoe Museum
Les joueurs de tambour portaient souvent des parkas en intestins de morse pour se protéger des esprits maléfiques et pour s'assurer de trouver leur chemin lors de voyages chamanistiques. Ces joueurs de tambour sont des Aléoutes de l'île Umnak.W.I. Jochelson, 1910MAE
Les joueurs de tambour portaient souvent des parkas en intestins de morse pour se protéger des esprits maléfiques et pour s'assurer de trouver leur chemin lors de voyages chamanistiques. Ces joueurs de tambour sont des Aléoutes de l'île Umnak.
W.I. Jochelson, 1910
MAE

La danse

La danse constitue une façon de rendre hommage aux esprits. Hommes et femmes ponctuaient leur danse de mouvements particuliers, utilisant masques, hochets, et portaient des bottes au décor recherché qui avaient le pouvoir de les transformer en esprits du monde animal. Les hommes recréaient des scènes de chasse et d'autres récits; les femmes dansaient à l'unisson. Les versants montagneux de l'île King étaient dépourvus de terrains plats, ce qui amena les femmes à danser assises sur des bancs, remuant uniquement la partie supérieure de leur corps. Les tambours aidaient à recréer des scènes inventées par les danseurs, et permettaient aux chamans d'entrer en transe et de voyager dans les autres univers. Les masques de danse transformaient quant à eux les individus en esprits, communiquaient avec le monde des esprits, et aidaient à recréer les légendes et récits anciens.
Section suivante