Bata Shoe Museum
Rena Kuzuguk avec des bandes perlées pour bottes.Rick Riewe
Rena Kuzuguk avec des bandes perlées pour bottes.
Rick Riewe
Irene Booshoo tenant des ocres.Rick Riewe
Irene Booshoo tenant des ocres.
Rick Riewe

L'équipement des femmes

le perlage

La créativité des femmes des régions côtières se manifeste au travers des multiples techniques de décor utilisées dans la fabrication des chaussures. Les plus importantes formes de décor sont le perlage, la broderie aux poils, les empiècements de fourrures et la pigmentation. À Shishmaref, des lanières de peau de caribou ou de phoque colorée sont recouvertes d'un perlage dense à motifs géométriques et servent à décorer le haut des tiges de bottes. Elles sont vendues dans tout le littoral aux couturières d'autres régions.

« Les femmes des autres villages m'achètent ces lanières perlées pour en orner leurs propres bottes. » Betty Eningowuk, Shishmaref, Alaska 1989

la pigmentation

L'écorce d'aulne est filamentée, bouillie, puis étalée sur les peaux afin de leur octroyer une teinte brun-rouge. La teinture commerciale pour tissus et le papier crêpé mouillé sont de nos jours souvent utilisés dans la coloration des peaux.

« Je ramasse des roches [ocre] et je les cuis jusqu'à l'obtention d'une poudre. J'en enduis ensuite les peaux jusqu'à ce qu'elles deviennent rouges. » Minnie Gray, Ambler, Alaska 1989
Continuer