Bata Shoe Museum
Angelina Koonook avec les bottes à empiècements de fourrure qu'elle a confectionnés.Rick Riewe
Angelina Koonook avec les bottes à empiècements de fourrure qu'elle a confectionnés.
Rick Riewe
Toni Muktoyuk portant des bottes confectionnées et fabriquées par sa mère.Rick Riewe
Toni Muktoyuk portant des bottes confectionnées et fabriquées par sa mère.
Rick Riewe

L'équipement des femmes

les empiècements de fourrure

Des motifs géométriques sont réalisés par l'assemblage d'un patchwork d'empiècements de peaux de couleur claire et de couleur foncée, cousus ensemble et attachés sur les hauts de tige des bottes, aux ourlets et aux poignets des parkas. Certaines femmes allient les empiècements de fourrure et le perlage afin de créer un patchwork caractéristique du style de la région de Kotzebue.

« Ma mère m'appris à marier les fourrures de façon à réaliser des motifs. Nous discernons aisément nos motifs les uns des autres. » Angelina Koonook, Shishmaref, Alaska 1989

broderie à la peau et aux poils

Les poils de caribou ou de renne sont recueillis à partir de la barbe des mâles et maintenus en place par des points de couture couchés, pour former de jolis motifs géométriques. La broderie à la peau était réalisée à l'aide de fines lanières de peau de teinte claire et de teinte foncée, entrelacées, tressées ou par appliqué.
Section suivante