Warning: substr() expects parameter 1 to be string, array given in /usr/local/home/w1002405/fr/chronicles/index.php on line 712
  • top frame 
  • Photographe de conservateur du Musée Bata de la Chaussure Ada Hopkins, insérant du tissu de remplacement pour conserver le brocart original sur un soulier du 18e siècle.
  • Magnifying Glass

Ada Hopkins, conservatrice au Musée Bata de la chaussure, applique un tissu destiné à préserver le brocart d’origine de cette chaussure remontant au XVIIIe siècle.
Photographie, Stephanie Draker
© Musée Bata de la chaussure, Toronto

Conservation préventive ou restauration

La conservation peut être définie comme « toute mesure prise en vue de préserver ou de prolonger la vie des artefacts de musées ». La conservation consiste à mettre en œuvre toutes les mesures possibles afin de freiner la progression du processus de détérioration d’un artefact et de sa destruction dus à sa structure, aux matériaux qui le composent, à l’interférence humaine ou à l’environnement. La restauration peut quant à elle être interprétée comme toute mesure prise en vue de rendre à un artefact sa condition initiale, en éliminant toute trace d’usure et en remplaçant les parties manquantes. Le Musée Bata de la chaussure privilégie la conservation plutôt que la restauration des artefacts; le Musée est du point de vue que les chaussures portant des traces d’usure sont porteuses d’une signification culturelle plus profonde que celles d’aspect intact. Les marques d’usure telles que les coins abîmés, les étoffes déchirées et le cuir éraflé témoignent du fait que les chaussures sont des artefacts authentiques qui furent portés dans la réalité.