Ho Nee Yeath Taw No Row, chef des Generethgarich (Iroquois), peinture de John Verelst réalisée au cours de la visite à Londres du chef, en 1710. Le portrait fut exécuté sur la commande de la reine Anne.
© CORBIS

Little Turtle, chef miami, début XIXe siècle.
© Ohio Historical Society.

Amérique du Nord

Terres boisées

Le mot mocassin est un terme d’origine algonquine signifiant « être assemblé ». Un mocassin est par définition une chaussure dont la semelle souple et la tige sont formées par un seul et même morceau de peausserie. Tel qu’illustré dans le fascicule de typologie du Musée, il existe différents types de mocassins. Il s’agit du style de chaussure que les premiers explorateurs venus d’Europe documentèrent et recueillirent au fil de leurs rencontres avec les peuples autochtones des terres boisées et de la région des Grands Lacs. Certains des plus anciens mocassins de la collection du Musée Bata de la chaussure proviennent des cultures iroquoise et huronne. Ces dernières étaient réputées pour la grande finesse de leurs créations ornées de piquants de porc-épic et de broderies en poil d’orignal, réalisées au XVIIIe et au début du XIXe siècle. Elles excellèrent par la suite dans les techniques de perlage des mocassins. Le Musée Bata de la chaussure a la chance de posséder plusieurs paires rarissimes de mocassins à décor de piquants remontant au XVIIIe siècle.