De nos jours, très peu de musées possèdent des chopines dans leurs collections. La chopine fit son apparition à Venise et en Espagne durant la Renaissance. Elle fut inspirée des chaussures du Proche-Orient, région avec laquelle Venise avait établi des liens privilégiés par le biais d’un commerce florissant. Au début du XVIIe, la chopine était d’ailleurs encore la chaussure privilégiée des femmes fortunées. Dépourvues de toute fonctionnalité, les chopines étaient principalement destinées à singulariser celles qui les portaient et s’avéraient donc l’accessoire le plus parfaitement adapté pour afficher son extravagance et sa fortune. Cette précieuse paire de plates-formes en bois recouvertes de velours de soie est agrémentée de dentelle d’argent, de clous en argent, d’une tige en ruchés de soie bordée de dentelle d’argent, rehaussée d’un gland de soie.
Italie, 1580-1620
BSM P91.80