Bata Shoe Museum
Mariée Zuni avec ses bottes de mariagePhoto - William Pennington, 1910BSM P80.1432
Mariée Zuni avec ses bottes de mariage
Photo - William Pennington, 1910
BSM P80.1432

Pueblo

chaussures Pueblo pour événements et cérémonies

Parmi les peuples Pueblo, la société Kachina a évolué comme groupe cérémonial dont les hommes exécute des rituels privés dans les kivas. Ils effectuaient des rituels dans la place publique à l'aide de danse, de masques et de peinture corporelle. Les Kachina de Pluie sont d'un rang supérieur à cause de l'importance attribuée à la pluie pour nourrir les terres sèches. Il y a aussi des rituels pour la chasse et contre les maladies.

Sans succès considérable, les premiers missionnaires espagnols ont essayé de souiller les Kachina. Le commerce touristique du début du 20ième siècle cependant a encouragé les spectacles publics et a réduit les objets sacrés à de simples cadeaux-souvenirs. Depuis ce temps, les attributs sacrés des ces objets ont été réclamés par le peuple Pueblo et l'exhibition de ces artéfacts hors contexte est interdite.

Les pigments de couleur variés sont les sources primaires de décoration pour les bottes de peau dans le sud-ouest. Ils proviennent de sources minérales ou végétales trouvées dans la région. Le blanc est extrait de l'argile, le noir du charbon, le turquoise de pierres turquoise écrasées, le jaune et l'ocre des racines de l'algerita.

Section suivante