• top frame 
  • Une carte reprsentant les rgions de lArctique canadien popules par la communaut des Inuits de Netsilik.
  • PDF icon

Répartition géographique des Inuits de Netsilik

Inuits voyageant de par les terres glacées. À notre époque, les chasseurs netsilik portent souvent des parkas en peau de caribou, auxquelles ils superposent une épaisseur d'étoffe, en période de grand froid.
Photographie, David Pelly

Les Inuits de Netsilik

Le territoire des Inuits de Netsilik couvre une vaste région s'étendant de Garry Lake, Back River et Chantrey Inlet, au sud-ouest, tout au long de la baie Comité, à l'est, ainsi qu'au nord, jusqu'à l'extrémité de la péninsule de Booth. Gjoa Haven (Uqsuqtuuq), Taloyoak et Pelly Bay (Arviligjuaq) sont les principales communautés des Inuits du Netsilik.

Les terres vallonnées, les affleurements rocheux et les basses terres dominent la région qui est recouverte d'un tapis composé de diverses graminées arctiques, de carex et de plantes herbacées non graminoïdes. Les Netsilik se sont établis à proximité de vastes lacs et rivières, tout en ayant accès à l'océan. La région est peuplée d'une faune et d'un gibier d'eau diversifiés, dont le caribou, le bœuf musqué, le lièvre arctique et le lagopède, tandis que le phoque barbu, la baleine béluga, le narval, le morse et l'ours polaire peuplent le milieu marin. Le phoque annelé est le mammifère marin le plus abondant de la région, et constitue une ressource vitale pour les Inuits de Netsilik.