• top frame 
  • Une paire de bottes épilées en peau de phoque barbu.
  • zoom icon

Bottes en peau de phoque non épilée pour homme, fabriquées par Elma Innutuinak.
Pelly Bay (Arviligjuaq), 1989
BSM S90.149

À notre époque, les chasseurs netsilik portent souvent des parkas en peau de caribou, auxquelles ils superposent une épaisseur d'étoffe, en période de grand froid.
Photographie, David F. Pelly

Les Inuits de Netsilik

Les kamiks des Inuits de Netsilik

Outre les peaux de phoques et de caribous, les Inuits de Netsilik se servent, pour la confection de leurs chaussures, d'autres matériaux tels que la peau de chien, la peau tannée commercialement et la laine grossière. Ces chaussures se distinguent par leurs semelles plissées ou lisses. Les semelles lisses comportent souvent deux épaisseurs, l'une d'entre elles étant souvent en peau de phoque. Les bottes en peau de phoque non épilée sont souvent fabriquées à partir de peau du phoque barbu rasée et comportent une empeigne en peau de phoque annelé blanchie ou rasée. Le sens du poil et les motifs des bottes pour femme suivent une trajectoire horizontale, tandis que ceux des bottes pour homme sont à la verticale. Les bottes en peau de caribou sont fabriquées à partir des pattes de l'animal et comportent des semelles en peau de caribou mâle ou en peau de phoque.