• top frame 
  • Bottes en peau de phoque blanchie aux semelles rasées, fabriquées par Bessie Ashevak. Taloyoak, 1989
  • zoom icon

Bottes pour femme en peau de phoque blanchie avec semelles rasées, fabriquées par Bessie Ashevak.
Taloyoak, 1989
BSM P90.237

Les Inuits de Netsilik

Les kamiks en peau blanchie

Les kamiks en peau blanchie sont portées lors de grandes occasions ou par temps froid et sec. Dans l'histoire, cette décoloration était obtenue par la fixation des peaux, au début de l'hiver, dans un endroit ombragé où on les laissait jusqu'à l'arrivée du printemps. Les couturières modernes utilisent une peau maturée qui est gelée sur un cadre à étirer, puis pendue à l'extérieur au printemps, par temps froid et ensoleillé. La basse température, la lumière du soleil et la neige soufflée sont des facteurs permettant la décoloration de la peau, qui est ensuite trempée dans de l'urine pendant deux ou trois jours afin de contribuer au processus de décoloration.