• top frame 
  • Photographe noir-et-blanc d'une group d'Inuits inuvialuit dansant en habits traditionels.
  • Magnifying Glass

Danse inuvialuit à Fort McPherson, Territoires du Nord-Ouest, 1892.
James McDougall
Archives du Manitoba, HBCA 1945/5/21

Les Inuvialuit du delta du Mackenzie

Les kamiks des Inuits inuvialuit

À l'instar de la plupart des groupes inuits, les Inuvialuit confectionnent leurs mukluks (le terme employé dans l'ouest de l'Arctique pour désigner les kamiks) à partir de peaux de phoques et de caribous. Toutefois, les phoques barbus étant absents de la région, ils se servaient de la peau des bélugas pour la fabrication des semelles de leurs bottes. À leur arrivée dans la région, les Inupiats d'Alaska introduisirent la technique de la pêche à la baleine boréale, dont la peau était plus résistante pour la fabrication des semelles de bottes. Plus récemment, les peaux de vache ou d'orignal tannées sont les plus communément utilisées pour la confection des semelles de bottes. Ces bottes se caractérisent par leur pourtour supérieur que les couturières se plaisent à rehausser d'une bande décorative.