Warning: substr() expects parameter 1 to be string, array given in /usr/local/home/w1002405/fr/our-boots/index.php on line 699

Baie de l'Arctique (Ikpiarjuk), juillet 1984
Photographie, Jill Oakes


Warning: substr() expects parameter 1 to be string, array given in /usr/local/home/w1002405/fr/our-boots/index.php on line 699
  • top frame 
  • Ulayok Kaviok chassant le phoque à Arviat
  • Magnifying Glass

Ulayok Kaviok chassant le phoque à Arviat.
Photographie, Jill Oakes

Le territoire

La lumière du jour brille 24 heures sur 24 en été, tandis qu'en hiver, nous sommes plongés dans une obscurité totale. Notre territoire comprend un littoral montagneux et de vastes plateaux de basses terres. L'existence de certains groupes est tributaire du phoque, tandis que d'autres dépendent davantage du caribou. Bien qu'il y ait de la neige, la région est surtout désertique. C'est un territoire qui a permis de nourrir les liens privilégiés qui unissent notre culture à notre environnement.
Jennie Lennie, Sarah Ovatuatia Philip et Sally Qimmiu'naaq Webster, 1995

L'Arctique canadien est une région d'extrêmes en matière de climat, de température et d'abondance de la faune sauvage. Dans la toundra, les montagnes dépourvues d'arbres de la région est alternent avec les affleurements rocheux et la tourbière, dans le centre de l'Arctique. Cependant, l'ensemble du territoire est en état de gel permanent, avec un pergélisol d'épaisseurs pouvant aller de dizaines à des centaines de mètres. Le Haut-Arctique est un désert polaire recevant moins de 25 cm de précipitations par année. Ce territoire aride se caractérise par sa végétation des plus limitée et par la présence d'un très petit nombre d'animaux terrestres. Les Inuits qui y habitent sont établis en bordure du littoral et basent leur survie sur la chasse aux mammifères marins et aux oiseaux. Le territoire du Bas-Arctique bénéficiant de précipitations plus importantes, il comporte une plus grande abondance d'herbages, de mousses et d'arbustes, propices à l'existence d'animaux tels que le caribou, le bœuf musqué, le loup et le renard. Pour les Inuits peuplant la région, cet environnement plus tempéré permet un mode de vie plus diversifié.