• top frame 
  • Photographe d'une peau de phoque préparée étant étirée sur un cadre de forme carré.
  • Magnifying Glass

Peau de phoque séchant sur un cadre de forme carrée.
Photographie, Jill Oakes

Les outils et la préparation des peaux

Les cadres à étirer

Nous préparons les peaux de différentes façons, en fonction des différentes conditions climatiques. Nous éliminons la graisse et nous les séchons. Les cadres aident à les lisser et à empêcher la formation de froissures.
Jennie Lennie, Sarah Ovatuatia Philip et Sally Qimmiu'naaq Webster 1995

Pendant que les peaux grattées sèchent, elles sont étirées afin de les rendre plus élastiques. Ce procédé est réalisé en clouant la peau au sol ou en l'attachant à un cadre en forme de « D ». Les peaux qui sont destinées à la confection des semelles sont soumises à un étirage moins vigoureux afin de conserver leur épaisseur et de ne pas devenir trop élastiques. Une fois qu'une peau a été étirée et séchée sur son cadre, elle est assouplie par le biais d'un procédé impliquant sa mise en boule, côté fourrure vers l'intérieur. Il s'agit alors de piétiner cette boule pendant près d'une demi-heure avant de la déplier et de la lisser à l'aide d'un grattoir, afin d'éliminer toute froissure, puis de la frotter et de la tordre jusqu'à son assouplissement. Les poils en désordre sont humectés puis peignés pour assurer que le sens de la fourrure est uniforme.