Warning: substr() expects parameter 1 to be string, array given in /usr/local/home/w1002405/fr/our-boots/index.php on line 699

Tenture murale à décor en appliques de peau de phoque sur tissu, réalisée par Mina Napartuk et illustrant les différentes étapes de la fabrication des kamiks : la chasse, le grattage et la couture. Les inscriptions en écriture syllabique expliquent le processus de fabrication des kamiks et les six caractères figurant tout en haut, à l'extrême droite, constituent la signature de Mina.
Feutre de laine, peau de phoque, fil de coton, armature en coton, Velcro en nylon
Kuujjuarapik, Québec
BSM P79.272

Recommandé par Service des programmes d'études Canada

Une expression de la femme inuite

Activités et projets en classe

À propos de l’exposition :

L’art de la botte : Une expression de la femme inuite est une exposition basée sur les travaux de recherche et les expéditions sur le terrain entrepris par l’ethnographe Jill Oakes et le biologiste Rick Riewe. Au cours des années 1970 jusqu’aux années 1990, ils ont vécu dans tout l’Arctique canadien parmi les couturières et les chasseurs inuits dont ils ont appris les techniques. Les femmes inuites ont partagé leur savoir et leurs techniques traditionnels, permettant ainsi aux chercheurs de documenter le processus de fabrication des kamiks inuites, tandis que les chasseurs les ont renseignés sur la façon dont ils se déplacent de par le territoire, dont ils chassent les animaux sauvages, ainsi que sur l’importance des chaussures en peau pour parcourir l’Arctique tout au long de l’année. L’art de la botte : Une expression de la femme inuite a compté parmi les toutes premières expositions à être présentées au Musée Bata de la chaussure à son ouverture, en 1995. (Un livre intitulé Our Boots: An Inuit Woman’s Art, a été publié la même année par Douglas & McIntyre.) Une grande partie du savoir qui leur a été transmis a été compilée sous la forme d’une exposition virtuelle afin d’en accroître la portée.

À propos des activités :

Les trois activités ont été inspirées par l’extraordinaire tapisserie illustrant les différentes étapes du processus de fabrication des kamiks en peau de phoque, créée en 1979 par Mina Napartuk, du Kuujjuarapik, au Québec. Ces activités donnent aussi aux élèves la possibilité de glaner d’autres renseignements et de découvrir des artefacts dans l’exposition en ligne, L’art de la botte.

Les enseignants seront en mesure d'utiliser cette exposition dans le cadre de divers niveaux d'enseignement. Chacune des activités suivantes correspond à différents niveaux et sujets d'étude et devrait servir en tant qu'activité supplémentaire pour enrichir le module. Chaque activité offre en outre aux élèves la possibilité de mettre en pratique les connaissances acquises.

À propos de la perspective autochtone :

Dans plusieurs provinces du Canada, les ministères de l’Éducation se sont fixé pour objectif d’incorporer l’enseignement de la culture, de l’histoire et des perspectives autochtones à leur programme d’études, cela afin d’informer et de sensibiliser davantage les élèves sur ces sujets. En outre, le ministère de l’Éducation du Nunavut incorpore l’enseignement de l’inuit Qaujimajatuqangit (IQ), ou du savoir traditionnel inuit, à tous les aspects de son programme d’études, tandis que dans les Territoires du Nord-Ouest, le programme d’études Dene Kede englobe la culture, la langue et la perspective dénée. Les activités présentées ici ont été mises au point dans l’espoir d’aider et d’inspirer les enseignants quant aux possibilités d’incorporation de la perspective autochtone dans le cadre de leur programme d’enseignement.