Bata Shoe Museum
Châle de prière en soie à motif de pieds et de textes sacrés en bengali. Ce type de châle était habituellement porté par les prêtres hindous lorsqu'ils priaient Kali, la déesse de la destruction. Dans le texte, Kali est désignée par différents vocables, dont Bhuvneshwari, Chandi et Bhadrakali.Varanasi, début XXe siècleP88.45Photo: Peter Paterson
Châle de prière en soie à motif de pieds et de textes sacrés en bengali. Ce type de châle était habituellement porté par les prêtres hindous lorsqu'ils priaient Kali, la déesse de la destruction. Dans le texte, Kali est désignée par différents vocables, dont Bhuvneshwari, Chandi et Bhadrakali.
Varanasi, début XXe siècle
P88.45
Photo: Peter Paterson

Dans les pas des dieux

Dans le Rigveda - un ancien texte sacré indien composé entre le XIIIe et de Xe siècle avant J.-C. - le mot pada (pied) sert à décrire les quatre parties de l'univers : la terre, l'air, le ciel et le royaume au-delà du ciel. Les dieux manifestent leur pouvoir par les mouvements de leurs pieds, créant ainsi une structure de pensée et de croyances.

Fertilité : Quand Shalabhanjika yakshi (une nymphe des forêts) touche un arbre stérile avec son pied en entourant le tronc de sa jambe et qu'elle casse une branche, l'arbre fleurit et porte des fruits. La figure de Shalabhanjika yakshi a souvent été utilisée dans l'encorbellement des façades de temples.

Transcendance : En trois enjambées, le dieu Vishnu arpente l'univers. Son premier pas lui fait franchir la terre; son deuxième, le ciel; et son troisième le conduit jusqu'en enfer.

Soumission : Par suite d'une malédiction jetée à son père, le roi Dasharatha, le prince Rama est contraint à l'exil. Sa femme Sita et son frère Lakshmana l'accompagnent. Rama confie à son frère cadet Bharata, resté sur place, le soin de veiller sur le royaume, et il place sur le trône une paire de sandales en or pour montrer qu'il est toujours le souverain. Bharata marche autour des sandales et, avec beaucoup de respect, il les prend et les met sur sa tête en guise de soumission.

Vénération : Les fidèles vénèrent les empreintes de pied figurant sur le tabouret devant le trône laissé vide par Bouddha sous l'arbre bodhi après son illumination.

Destruction : Incarnation de la mort et de la destruction, la déesse Kali est représentée avec une guirlande de têtes coupées. Elle piétine le corps prostré de son mari Shiva.
Continuer