Bata Shoe Museum
Scène inspirée du huitième chapitre du poème Rasikapriya de Keshvadasa. Ici, une jolie dame (nayika) qui se languit d'amour est réconfortée par ses dames de compagnie (sakhis). Elles l'éventent, lui massent les pieds et préparent le henné ou la lac qu'elles utiliseront pour peindre ses pieds.Kangra, Pahari, vers 1800.The National Museum, New Delhi 60.1664
Scène inspirée du huitième chapitre du poème Rasikapriya de Keshvadasa. Ici, une jolie dame (nayika) qui se languit d'amour est réconfortée par ses dames de compagnie (sakhis). Elles l'éventent, lui massent les pieds et préparent le henné ou la lac qu'elles utiliseront pour peindre ses pieds.
Kangra, Pahari, vers 1800.
The National Museum, New Delhi 60.1664
La femme d'un barbier prépare une jolie dame  en vue d'un rendez-vous galant. Elle prépare de la lac rouge ou du henné, qu'elle utilisera pour peindre les pieds de la belle.Miniature Pahari, Kangra, vers 1780Dr et Mme William K. Ehrenfeld, région de la baie de San Francisco (Californie)
La femme d'un barbier prépare une jolie dame en vue d'un rendez-vous galant. Elle prépare de la lac rouge ou du henné, qu'elle utilisera pour peindre les pieds de la belle.
Miniature Pahari, Kangra, vers 1780
Dr et Mme William K. Ehrenfeld, région de la baie de San Francisco (Californie)
Une servante essaie d'effacer la teinture rouge des pieds d'une jolie dame (nayika), confondant la couleur rose de sa peau et la lac décolorée. Miniature attribuée au Maître de la Première Génération après Nainsukh de Guler, vers 1790–1800Musée Rietberg, ZurichCollection Eva et Konrad Seitz
Une servante essaie d'effacer la teinture rouge des pieds d'une jolie dame (nayika), confondant la couleur rose de sa peau et la lac décolorée.
Miniature attribuée au Maître de la Première Génération après Nainsukh de Guler, vers 1790–1800
Musée Rietberg, Zurich
Collection Eva et Konrad Seitz

Connotations romantiques du pied

soins des pieds

La femme indienne a toujours bien pris soin de ses pieds, tout comme de son visage et de ses cheveux, d'ailleurs. Elle prend des bains de pieds et frotte ses pieds à l'aide d'un ponce-pied afin d'enlever la saleté incrustée et la peau durcie. Elle se masse les pieds avec des huiles parfumées par plaisir, pour se détendre et pour garder un corps sain. Elle peint la plante de ses pieds en rouge avec de la lac ou du henné. Lors d'occasions spéciales, elle peint des motifs compliqués sur le dessus de ses pieds, qu'elle orne également de bijoux.
Continuer