Bata Shoe Museum
Peau de cerf fumée et tannée de façon artisanale, verre, laiton, velours, soie, tendon, pigmentCaddo, 1909Création de Mme Sien–Coit SturmBSM P93.100
Peau de cerf fumée et tannée de façon artisanale, verre, laiton, velours, soie, tendon, pigment
Caddo, 1909
Création de Mme Sien–Coit Sturm
BSM P93.100
Peau de cerf fumée et tannée de façon artisanale, verre, laiton, velours, soie, tendon, pigmentCaddo, 1909Création de Mme Sien–Coit SturmBSM P93.84
Peau de cerf fumée et tannée de façon artisanale, verre, laiton, velours, soie, tendon, pigment
Caddo, 1909
Création de Mme Sien–Coit Sturm
BSM P93.84

L'art dans les Prairies

sous l'immensité du Ciel

Une profonde similarité existe entre les mocassins créés vers la fin du XIXe siècle par les Caddos, les Kickapoos et les Delaware. Cette similarité est en partie le reflet de l'étroite proximité de ces tribus, une fois établies dans l'Oklahoma. Comme les Delaware, chacune de ces cultures fut forcée à migrer vers les Plaines dès le milieu du XIXe siècle.

les Caddos

La patrie d'origine des Caddos bordait le sud des vallées des rivières Rouge et Arkansas, au Texas et dans l'Oklahoma. Après la perte de leur territoire, en 1835, ils s'établirent dans une petite portion de l'Oklahoma, où les femmes caddos réalisèrent des mocassins influencés dans leur décor par les créations des tribus Delaware et Kickapoo.

les Kickapoos

Les Kickapoos, eux aussi, s'établirent dans l'Oklahoma durant la seconde moitié du XIXe siècle. Originaires des régions boisées de l'ouest, ils réalisèrent des mocassins évoquant le style des Delaware dans leur coupe et dans l'utilisation du tissu. Les damiers perlés comptaient parmi les motifs de prédilection des Kickapoos. L'influence du style des Prairies se fait sentir dans l'accentuation du perlage au niveau du col et sur l'empeigne des mocassins kickapoos de confection ultérieure.
Continuer