Bata Shoe Museum
Femme et enfant teton siouxKarl BodmerJoslyn Art Museum, Omaha, Nebraska
Femme et enfant teton sioux
Karl Bodmer
Joslyn Art Museum, Omaha, Nebraska
Femme sioux, 1909Winnipeg Photo CompanyBibliothèque et Archives du Canada, PA-029555
Femme sioux, 1909
Winnipeg Photo Company
Bibliothèque et Archives du Canada, PA-029555
Bessie Standing Elk et Theresa Scalp Cane, Cheyennes du nord, fin XIXe siècleWilliam Hammond Mathers Museum, Indiana University
Bessie Standing Elk et Theresa Scalp Cane, Cheyennes du nord, fin XIXe siècle
William Hammond Mathers Museum, Indiana University

La diversité - Central

les Sioux

Les Sioux regroupent des peuplades variées. Au XIXe siècle, les Tetons Sioux occupaient la région ouest du Dakota du Sud, jusqu'à l'intérieur du Nebraska. Les femmes sioux des Plaines centrales créèrent quelques-uns des plus remarquables ouvrages en perlage et piquants de porc-épic jamais produits dans les Plaines. Les chaussures à décor perlé, de piquants de porc-épic, ou à semelles perlées, illustrent superbement la facture superbe de ces réalisations, dotées d'une languette fourchue souvent festonnée de touffes de crin. Les chaussures à semelle perlée étaient souvent offertes en guise de cadeaux aux êtres chers. Ces superbes créations, minutieusement exécutées, étaient portées lors d'occasions spéciales et constituaient un signe extérieur de statut et de richesse.

les Cheyennes du nord

Dès le XIXe siècle, les Cheyennes du nord s'étaient séparés de ceux du sud. Les Cheyennes du nord occupaient le Wyoming et une partie du Nebraska durant la première partie du XIXe siècle. Ils privilégiaient un style de chaussures à semelle rigide et à tige richement décorée de perles. Le fond blanc perlé est caractéristique des chaussures Cheyennes du nord, tout comme la coupe en diagonale du col. L'oiseau-tonnerre, symbole populaire chez les Cheyennes, se retrouve dans le décor de nombre de leurs chaussures.
Section suivante