• top frame 
  • Une peinture tiré d'un manuscrit, représentant Vishnu qui s'allonge sur Garuda, le serpent de l'éternité, pendant que sa consort, Lakshmi, caresse son pied. Un fleur de lotus pousse du nombril de Vishnu, et Brahma se naquit du bourgeon.
  • Magnifying Glass

Vishnou et Lakshmi chevauchant Garouda, le serpent de l’Éternité, École de Kangra, vers 1870
Victoria & Albert Museum, Londres/Art Resource, NY

Inde

L’accueil du marié

En Inde, le marié est associé à la divinité Vishnou et de ce fait, il est traité avec le plus grand respect en tant que nouveau protecteur de la mariée. Le jour de son mariage, il revêt ses vêtements nuptiaux et entame sa vie d’époux en se rendant à la demeure de sa future femme. Dans de nombreuses régions de l’Inde, l’homme est accueilli par la mère de sa future épouse. Elle lui offre deux petites poteries, attachées ensemble et contenant des aliments qui symbolisent la fertilité. Le marié doit alors les briser sous ses pieds, et par ce rituel, il annonce le début des cérémonies du mariage. Après cela, il retire ses chaussures pour que les parents de la mariée lui lavent les pieds avec un mélange de lait, de caillé, de ghee, de sucre et de miel. Leur geste symbolise le respect envers l’homme qui sera dorénavant le protecteur de leur fille.