• top frame 
  • Femme réalisant des motifs de lignes, technique de l'enroulage du crin de cheval. Photographie, Richard Harrington
  • Magnifying Glass

Femme réalisant des motifs de lignes, technique de l’enroulage du crin de cheval. Photographie, Richard Harrington, v. 1952. Archives de la Compagnie de la baie d’Hudson, Archives provinciales du Manitoba 1987/363-I-77/3

Les premiers pas de jeune femme

La technique de l’enroulage, lignes, piquants et crin de cheval

Bien avant l’arrivée des Européens, les Athapascans décoraient leurs vêtements de lignes en appliques, à l’aide de poil d’animal ou de piquants. Le crin de cheval teint, importé par les marchands de fourrure au cours des XIXe et XXe siècles, fut utilisé de manière semblable, généralement pour rehausser l’empeigne des mocassins.